Éblouie

Short performance for a performer with saxophone, textes and electronics

Freely inspired by « Box man »  by Kôbô Abé.

IMG_4891.JPG

Conception, performance, soprano saxophone | Yui Sakagoshi

 

With music by  

Chatori Shimizu             Nenneko Pantsu   VIDÉO CLIP

Mark Applebaum           Aphasia

Gregory Wanamaker     Les ondes et les temps    

Yui Sakagoshi               Improvisation avec saxophone, breath and electronics, on textes by Kôbô Abé 

Emma Jonquet             Gazouillis noctu

 

Duration : 30 minutes

Le spectacle de théâtre musical « Au milieu de » créé au sein du cursus Artist Diploma au CNSMD de Lyon entre 2019 et 2022 parle du sujet des Hikikomoris — des personnes sans contact social avec la vie réelle, qui vivent recluses dans leur chambre. 

 

Diverses raisons et histoires personnelles expliquent pourquoi ces personnes ont choisi de couper les liens avec le monde extérieur. Le sentiment d’inadéquation, l’isolement, les problèmes de pauvreté, de brimades ou de harcèlement. Tout peut être déclencheur pour devenir un Hikikomori, et cela peut arriver à tout le monde. 

Sur un scénario original librement inspirée du roman « L’homme-boîte » de Kôbô Abé, j’incarne un personnage déchiré suite à un traumatisme, dont on suit le cheminement tout au long su spectacle. Il sera amené à choisir entre rester ici ou partir, continuer à faire partie de la société ou vivre dans son cocon - sa chambre. TEASER

 

 

 

Cette proposition « Éblouie » est à la fois une pièce parallèle à « Au milieu de » adaptée au lieu et à la logistique de diffusion d’un festival, et à la fois la suite de l’histoire de cette fille qui a décidé de quitter ce monde et devenir une Hikikomori. Dans « Au milieu de », sa peur et son angoisse envers les autres, menaçants, étaient fortement présentes. Tandis que dans « Éblouie » elle vit dans la solitude, et l’envie des autres depuis son cocon. Sa vie flotte comme un rêve sans fin. Sa voix n’atteint plus personne. 

 

Ce spectacle questionne nos modes de vie contemporains. La fascination de l’isolement est un élément qui relie ces deux projets. Un monologue textuel et musical esquisse des réponses.

Le spectacle débute avec « Nenneko Pantsu », une œuvre d’art performatif créée en collaboration avec Chatori Shimizu. Cette pièce vise à recréer et à explorer le monde des rêves que nous vivons pendant notre sommeil, tout en posant les questions suivantes : Sommes-nous piégés dans une petite boîte faite de ce que la société attend que nous pensions et agissions lorsque nous sommes éveillés ? Sommes-nous plus libres de penser, d’agir, de créer et d’exprimer inconsciemment nos mondes dans nos rêves ?  

Un lampe de poche est installée dans le saxophone, des gestes corporels et le mouvement des lumières amènent le public dans un univers décalé. 

 

Ensuite, dans « Aphasia » de Mark Applebaum, une pièce pour gestes des mains et électronique, des gestes « bavards » nous font entrevoir la force et le désir de vie de la fille de cette histoire.   

 

Les effets de lumière sont utilisés également dans « Les ondes et les temps » de Gregory Wanamaker. Une lampe commandée s’allume en fonction de l’intensité sonore, elle crée un espace vivant. Au fur et à mesure la pièce accélère, s’emballe, et arrive à un climax explosive. 

 

Dans un coda avec improvisation au saxophone autour des textes de Kôbô Abé, j’explore le souffle, un moteur de la vie. « Gazouillis nocturnes » de Emma Jonquet clôture l’histoire, un duo chimérique avec le saxophone réel et le saxophone enregistré. Est-ce sa voix intérieure, ou quelqu'un de l’extérieur, ou peut-être une illusion ? 

 

 

Le son du saxophone et de l’électronique resteront doux tout en long du spectacle. Par conséquent il est possible d’exploiter un petit espace (loge, salle de travail, etc) en proximité avec le public. Un espace sombre ou une salle noire seraient idéaux, puisque les effets de lumière ont un rôle important dans la performance.

Eblouie3.JPG

CREATION

■ October 21st, 2022
Festival POTE
La Citronnade in Besançon